Download PDF
Back to stories list

Khalai parle aux plantes Khalai parle aux plantes

Written by Ursula Nafula

Illustrated by Jesse Pietersen

Translated by Alexandra Danahy

Read by Alexandra Danahy

Language French

Level Level 2

Narrate full story


Voici Khalai. Elle a sept ans. Son nom signifie « celle qui est bonne » dans sa langue, le lubukusu.

Voici Khalai. Elle a sept ans. Son nom signifie « celle qui est bonne » dans sa langue, le lubukusu.


Khalai se réveille et parle à l'oranger. « S'il-te-plais oranger, grandis et donne-nous beaucoup d'oranges mûres. »

Khalai se réveille et parle à l'oranger. « S'il-te-plais oranger, grandis et donne-nous beaucoup d'oranges mûres. »


Khalai marche à l'école. En chemin, elle parle à l'herbe. « S'il-te-plais herbe, deviens plus verte et ne sèche pas. »

Khalai marche à l'école. En chemin, elle parle à l'herbe. « S'il-te-plais herbe, deviens plus verte et ne sèche pas. »


Khalai passe des fleurs sauvages. « S'il-vous-plais fleurs, continuez à fleurir pour que je puisse vous porter dans mes cheveux. »

Khalai passe des fleurs sauvages. « S'il-vous-plais fleurs, continuez à fleurir pour que je puisse vous porter dans mes cheveux. »


À l'école, Khalai parle à l'arbre au centre du camp. « S'il-te-plais arbre, fais pousser des grandes branches pour que nous puissions lire sous ton ombre. »

À l'école, Khalai parle à l'arbre au centre du camp. « S'il-te-plais arbre, fais pousser des grandes branches pour que nous puissions lire sous ton ombre. »


Khalai parle à la haie qui entoure son école. « S'il-te-plais, pousse avec puissance et empêche les personnes méchantes d'entrer. »

Khalai parle à la haie qui entoure son école. « S'il-te-plais, pousse avec puissance et empêche les personnes méchantes d'entrer. »


Quand Khalai retourne chez elle de l'école, elle visite l'oranger. « Est-ce que tes oranges sont mûres ? » demande Khalai.

Quand Khalai retourne chez elle de l'école, elle visite l'oranger. « Est-ce que tes oranges sont mûres ? » demande Khalai.


« Les oranges sont encore vertes, » soupire Khalai. « Je te verrai demain oranger, » dit Khalai. « Peut-être demain tu auras une orange mûre pour moi ! »

« Les oranges sont encore vertes, » soupire Khalai. « Je te verrai demain oranger, » dit Khalai. « Peut-être demain tu auras une orange mûre pour moi ! »


Written by: Ursula Nafula
Illustrated by: Jesse Pietersen
Translated by: Alexandra Danahy
Read by: Alexandra Danahy
Language: French
Level 2
Source: Khalai talks to plants from African Storybook
Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.
Options
Back to stories list Download PDF